Contact

Comité contre la censure et le verrouillage d’internet
c/o TGIM
Löwenstrasse 17
8001 Zurich
Tel: 079 695 55 19
info@gsg-nein.ch

 

Kontodaten:
Verein gegen Internet-Zensur 
CH20 0900 0000 6173 6637 4

communiqués de presse

10 juin 2018

RÜCKSCHLAG FÜR DIE DIGITALISIERUNG

Das Komitee gegen Internet-Zensur und digitale Abschottung nimmt das heutige Ja zum Geldspielgesetz mit Bedauern zur Kenntnis. Nachdem das Parlament die Vorlage sehr deutlich angenommen hatte, nimmt auch das Volk das Gesetz klar an. Die Schwächen des Gesetzes wurden über die letzten Monate in den Medien und der Bevölkerung heftig diskutiert. Das Komitee ist überzeugt, dass diese Diskussion dazu beigetragen hat, dass in den folgenden Debatten über den Umgang mit der Digitalisierung besseres Gesetz ohne Abschottung und mit der Integration von internationalen Online-Anbieter auf den Tisch kommen werden.  

plus

31 mai 2018

Nein zum Zensur-Staat

Zum Schutz der hiesigen Casinos enthält das neue Geldspielgesetz – dies ein Novum in der Schweiz – Netzsperren, mit denen der Zugriff auf ausländische Geldspielangebote im Internet künftig unterbunden werden soll. Bei diesen Netzsperren handelt es sich um staatlich verfügte Sperren, welche den Zugriff auf bestimmte Seiten im Internet für alle blockieren. Dabei werden in der Regel die Internetanbieter in die Pflicht genommen, spezifische Seiten im Internet zu sperren.

plus

15 mai 2018

Wir wollen ein besseres Gesetz!

Ein Nein zum Geldspielgesetz ermöglicht ein liberales Konzessionierungsmodell für Online-Casino-Spiele, das auch internationalen Anbietern und Schweizer Start-Ups die Möglichkeit zum Erwerb einer Konzession bietet. Nur so gelingt es, den seit zwei Jahrzehnten bestehenden Online-Markt in die Schweizer Steuerkanäle zu leiten. Nur ohne Schwarzmarkt ist ein effektiver Spielerschutz möglich. Dank den neu konzessionierten Anbietern, wären zudem Mehreinnahmen in der AHV möglich. Des Weiteren finden Sport und Kultur wertvolle neue Sponsoren. Der Lotteriefonds wäre von den Konzessionen im Online-Casino-Bereich nicht betroffen. Das Monopol bleibt hier weiterhin bei Swisslos und der Loterie Romande.

plus

05 avril 2018

Large alliance contre la nouvelle loi sur les jeux d’argent

Ce matin, le comité contre la loi sur les jeux d’argent a lancé sa campagne. Après que les jeunesses des partis du PLR, des VL et de l’UDC aient déposé le référendum, des membres notables des « partis mères » se sont lancés activement dans la campagne. C’est au travers d’une campagne dynamique que la population suisse doit être informée sur les embuches et les difficultés de l’objet en votation et ainsi être persuadée de glisser un non dans l’urne le 10 juin prochain.

plus

18 janvier 2018

Communiqué de presse du 18.01.2018

Référendum contre la censure et le verrouillage d’internet

Le comité contre la censure et le verrouillage d’internet créé par les Jeunes libéraux-radicaux, les Jeunes vert’libéraux et les Jeunes UDC a déposé aujourd’hui près de 60'000 signatures certifiées à la Chancellerie fédérale. Les électeurs seront donc appelés à se prononcer sur la loi sur les jeux d’argent paternaliste et dangereuse pour la Suisse.

plus

10 novembre 2017

Communiqué de presse du 10.11.2017

L’industrie de l’internet soutient le référendum contre la loi sur les jeux d’argent
 
La Swiss Internet Industry Association simsa rejoint les rangs du Comité contre la censure et le verrouillage d’internet. Ce soutien important vient s'ajouter à celui de l'association économique Swico et traduit une large mobilisation des acteurs de l’industrie de l’internet contre la loi sur les jeux d’argent. Ainsi, ce ne sont pas moins de 550 entreprises de la branche numérique qui s’opposent à la loi sur les jeux d’argent.

plus

10 octobre 2017

Communiqué de presse du 10.10.2017

Non à une loi sur les jeux d’argent paternaliste – Le référendum est lancé !

Les sections jeunes de plusieurs partis et certains parlementaires, des Verts jusqu’à l’UDC, s’opposent à la loi sur les jeux d’argent. Le référendum a été lancé ce matin lors d’une conférence de presse commune des trois comités référendaires. Une action vidéo a également eu lieu dans les gares de Genève et Zurich. Avec la nouvelle loi sur les jeux d’argent, le Parlement veut imposer au peuple, en verrouillant certains sites, quels sont ceux que les Suisses auront le droit de consulter. Les sites des fournisseurs étrangers de jeux d’argent en ligne doivent ainsi être bloqués pour les utilisateurs basés en Suisse afin de protéger les casinos nationaux. À travers cette décision, le Parlement ouvre la voie du verrouillage et de la censure sur internet.

plus

29 septembre 2017

Communiqué de presse du 29.09.2017

Les jeunes partis politiques lancent un référendum contre la loi sur les jeux d’argent

Avec la loi sur les jeux d’argent adoptée aujourd’hui, le Parlement veut, à l’aide du verrouillage d’internet, imposer à la population les sites internet qu’elle sera autorisée à consulter. Des fournisseurs de jeu en ligne étrangers indésirables doivent être bloqués pour protéger les casinos suisses. La censure et le verrouillage d’internet ne reflètent pas la Suisse, interconnectée et tournée vers le monde. En terme de numérisation, la loi sur les jeux d'argent ramène notre pays des années en arrière et réduit notre compétitivité. Les jeunes radicaux libéraux, les jeunes vert’libéraux et les jeunes UDC s’allient donc pour s'opposer à la loi paternaliste et rétrograde en lançant un référendum commun.

plus

Photos de presse